Tuning : comment changer le pot pour plus de style ?

Vous souhaitez lancer dans le tuning avec votre moto ? Commencez par réaliser quelques modifications : carrosserie, pneus, soupapes, chaînes et divers accessoires. Dans certains cas, vous aurez également besoin de changer le moteur. Afin de donner une touche originale sur l’apparence de vos deux roues, n’hésitez pas à remplacer le pot de l’échappement. Cela vous permettra également d’augmenter la puissance du moteur, et surtout de profiter d’un son grave impressionnant.

Démonter l’échappement d’origine

Le pot d’échappement existe en nombreux matériaux afin de donner un style unique à votre moto : carbone, inox, acier, titane, etc. Quel que soit le type de pot qui correspond à l’apparence de vos deux roues, il convient de respecter quelques étapes pour sa pose. Après l’achat de cet équipement, entamez le travail par le démontage de l’ancien pot. A ce moment, votre moto doit être placée sur la cale. Vous n’avez pas besoin d’enlever le pneu arrière, mais seulement d’éteindre le moteur. Si votre ancien pot est déjà en mauvais état, n’hésitez pas à l’arracher avec une scie. De l’huile dégrippant pourrait vous aider à enlever rapidement les écrous sur le collecteur et du raccord.

Posez le nouveau pot d’échappement

Lorsque vous songez à procéder au changement pot d’échappement tuning, il est prudent de remplacer les joints, les supports élastiques, les rondelles, les brides ainsi que les écrous. En ce qui concerne le montage du nouveau pot, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un professionnel. Avec quelques outils basiques, retroussez votre manche. Vous devez principalement raccorder le tuyau du collecteur. Au cas où l’emmanchement de deux tuyaux semble difficile, n’hésitez pas à utiliser un marteau ou un morceau de bois. Vous aurez besoin d’une pâte à joints pour améliorer l’étanchéité de chaque emmanchement. Sortez les nouvelles brides en U, les rondelles et les écrous de fixation. Afin de limiter la vibration, il convient de renforcer le cadre.

Vérification des travaux

Avant de terminer les tâches sur le remplacement du pot, vous avez intérêt à vérifier le collecteur, le raccord et le pot d’échappement même. Assurez-vous que le système d’échappement est parfaitement étanche. Toutes fuites ou fixations défectueuses entrainent une surconsommation de carburant et aussi une réduction des performances de la moto. Pour une moto de tuning, un pot d’échappement garantit une durée de vie moyenne de 3 ans. Si vous réalisez des entraînements quotidiens et des courses hebdomadaires, cet équipement tiendra près de 1 à 2 ans. Pour votre sécurité, il est nécessaire de procéder à un contrôle de la ligne d’échappement tous les six mois.

Comment customiser une voiture tout en rose ?
Comment décorer les vitres de votre voiture ?